Système canadien d'information sur les feux de végétation

Mini-entrepôt de données du SCIFV

Données sur l'historique des feux

Composite nationale des superficies brûlées

La Composite nationale des superficies brûlées (CNSB) est un système de base de données du SIG qui calcule la superficie de forêt brûlée à l’échelle du pays pour chaque année depuis 2004. Les données sont utilisées pour aider à estimer les émissions de carbone au Canada. La superficie brûlée est déterminée en évaluant plusieurs sources de données, qui font chacune appel à différentes techniques de cartographie des feux. Le système choisit la meilleure source de données disponible pour chaque superficie brûlée et établit un tableau général national.

Données polygonales de la Base nationale de données sur les feux de forêt

Les données polygonales de la Base nationale de données sur les feux de forêt renvoient aux périmètres des feux de forêt fournis par les agences de gestion des feux de forêt, y compris celles des provinces et territoires et Parcs Canada.

Données ponctuelles de la Base nationale de données sur les feux

Les données ponctuelles de la Base nationale de données sur les feux renvoient aux positions des feux de forêts fournies par les agences de gestion des feux de forêt, y compris celles des provinces et territoires et Parcs Canada.

Données ponctuelles de la Base de données sur les grands feux de forêt

La Base de données sur les grands feux de forêt (BDGFF) réunit les données sur les positions des grands feux de forêt fournies par les agences de gestion des feux de forêt, y compris celles des provinces et territoires et Parcs Canada. L'ensemble de données ne porte que sur les feux dont la taille finale a été supérieure à 200 hectares de 1959 à 1999. Cette version a été diffusée en mai 2002, et Stocks et al. en ont publié cette année-là une analyse détaillée. La BDGFF n'est plus tenue à jour mais a été remplacée par la Base nationale de données sur les feux de forêt.

Étude d’observation de panaches de fumée en Alberta

On a rassemblé des observations sur 222 panaches du haut de 21 tours sur une période de six ans, de 2010 à 2015.

Dernière mise à jour :