Système canadien d'information sur les feux de végétation

Rapport national sur la situation des feux de végétation

Rapports archivés

Mis à jour : 13 juin 2018

Feux actifs
Non maîtrisés Maîtrisés Intervention modulée
6 74 13
2018
(À ce jour )
À ce jour moy. décennale
(À ce jour )
% de la normale Brûlages dirigés États-Unis
Nombre 2 138 2 181 98 45 25 749
Superficie
(ha)
228 212 366 305 62 2 014 775 442

Feux importants

Un feu prioritaire était recensé au moment de la rédaction du présent rapport.

En Ontario, le feu de catégorie rouge avec indice forêt-météo de 30 a brûlé 3 739 ha et est surveillé.

Mobilisation de ressources interservices

Le niveau de préparation national est actuellement de 1 au Canada et de 2 aux États-Unis. Le Québec, la Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Édouard et Parcs Canada sont tous au niveau 2. Toutes les autres agences sont au niveau 1. De l’équipement provenant de l’Ontario et du Manitoba est toujours mobilisé, mais toutes les autres ressources au pays ont été démobilisées.

Synopsis hebdomadaire

Il y a eu 2 138 feux à ce jour cette année au Canada, qui ont brûlé 228 212 ha. Au cours de la dernière semaine, le nombre total de nouveaux feux s’est élevé à 122 (dont 15 ont été causés par la foudre), et environ 8 000 ha ont brûlé. Le nombre total de feux est jusqu’à maintenant légèrement inférieur à la moyenne décennale (98 %), alors que la superficie brûlée est largement inférieure à cette moyenne (62 %).

Une zone dépressionnaire en altitude dans le nord de l’Alberta continue d’entraîner la circulation dans l’Ouest canadien, tandis qu’une autre dépression traverse le sud de la Colombie-Britannique et qu’une configuration de pression en surface instable génère des averses et des orages généralisés. Une autre dépression dans le nord des provinces de l’Atlantique produit des conditions pluvieuses à Terre-Neuve. Une crête dans le nord de la baie d’Hudson et dans l’est de l’Arctique force la majorité de la circulation en altitude de l’ouest le long du 49e parallèle. Un col barométrique s’étend au sud de la baie d’Hudson dans le nord de l’Ontario et du Québec et maintient des conditions plus sèches entre le nord du Manitoba et le sud de l’Arctique canadien. Au cours des dernières semaines, cette tendance générale a réduit les indices forêt-météo au Yukon, dans les Territoires-du-Nord-Ouest, dans le nord des provinces de l’Ouest, dans l’est de l’Ontario, dans le nord du Québec et dans l’Arctique canadien.

Restrictions de feu En Colombie-Britannique, les feux à ciel ouvert sont interdits dans les régions de Cariboo et du sud-est, et des restrictions sur les feux à ciel ouvert peuvent s’appliquer dans les régions côtières et de Kamloops.

En Alberta, des interdictions de feu sont en vigueur dans le parc national du Canada Jasper, le district municipal d’Acadia et le village d’Innisfree. Les avis et restrictions de feu sont maintenus dans certains secteurs des régions du centre et du sud de la province.

? Au Yukon, les niveaux du danger du feu sont particulièrement élevés dans les régions de Ross River et de Tuchitua. Les permis de feu sont suspendus dans de nombreuses régions du sud des monts Mackenzie ainsi que dans la région autour de Old Crow.

En Saskatchewan, toutes les interdictions de feu ont été levées.

Au Manitoba, il n’y plus aucune restriction sur les feux.

En Ontario, toutes les interdictions de feu ont été levées.

En Nouvelle-Écosse, des interdictions de feu sont en vigueur dans les municipalités urbaines et les régions suivantes : Annapolis, Digby, Halifax, Hants, Kings, Lunenburg, Queens, Shelburne, Victoria et Yarmouth. Des interdictions de feu sont en vigueur de 19 h à 8 h pour le reste de la province.

Au Nouveau-Brunswick, le brûlage de catégorie 1 est interdit dans toute la province.

Pronotics

Les conditions pluvieuses diminueront graduellement au Yukon, dans les Territoires-du-Nord-Ouest et dans le nord des provinces à partir du vendredi 15 juin, et se poursuivront dans les régions du sud. Une hausse de la température et une diminution des précipitations entraîneront une hausse générale des indices forêt-météo, mais les régions les plus au sud et à l’est attendront probablement jusqu’au début de la semaine du 17 juin. La foudre peut s’avérer un problème grandissant, et des orages isolés sont susceptibles d’être observés avec la hausse des valeurs de l’indice de l’humus.

Graphiques courants

Noter : Pour les provinces, PC = Parcs Canada

Dernière mise à jour :