Rapport national sur la situation des feux de végétation

Rapport national sur la situation des feux de végétation

Rapports archivés

Mis à jour : 19 juin 2019

Feux actifs
Non maîtrisés Contenus Maîtrisés Intervention modulée
18 14 63 13
2019
(À ce jour )
À ce jour moy. décennale
(À ce jour )
% de la normale Brûlages dirigés États-Unis
Nombre 1 848 2 350 79 20 17 446
Superficie
(ha)
871 310 482 434 181 468 192 807

Feux prioritaires

Il y a deux feux prioritaires en Alberta : L’incendie de Chuckegg Creek HWF-042 (314 845 ha) n’est actuellement pas maîtrisé et se situe à environ 30 kilomètres au sud de la ville de High Level. Des ordres d’évacuation obligatoire sont en vigueur pour les collectivités de Rocky Lane et de High Level au nord de Peace River, de la Première Nation de Beaver – réserve de Child Lake, de la réserve du lac Boyler, de la Première Nation de Dene Tha’, de La Crete, et on a approuvé la réintégration des zones entourant Steep Hill Creek.

Le feu de Jackpot Creek (HWF-066) (28 167 ha), à environ 11 km au nord de Lutose, en Alberta, le long de l’autoroute 35 au nord de Zama City, est répertorié comme étant non maîtrisé. Indian Cabins et Steen River demeurent visés par un ordre d’évacuation.

Il y a trois feux prioritaires en Ontario : Le feu 14 de Red Lake (3 835 ha), à 2 km à l’est de Pikangikum, est répertorié comme étant maîtrisé. Le feu 17 de Red Lake (6 507 ha), à 2 km au nord du lac Maluish, est répertorié comme étant contenu. Le feu 2 de Timmins (5 000 ha), à 2 km à l’ouest de Gogama, est répertorié comme étant non maîtrisé.

En Colombie-Britannique, des restrictions de feu à ciel ouvert sont en vigueur dans les régions côtières, du nord-ouest, du sud-est, de Kamloops et de Cariboo. Qui plus est, les feux de camp et l’utilisation des forêts font l’objet de restrictions dans la région du nord-ouest.

En Alberta, des interdictions de feu et des restrictions sur les véhicules hors route sont en vigueur dans toute la partie nord-ouest de la province. Il y a des restrictions de feu dans les comtés de Saddle Hills, de Fairview, de Birch Hills, de Northern Sunrise, dans le village de Nampa et les municipalités situées dans le district municipal de Smoky River.

En Ontario, des interdictions de feu sont en vigueur dans les parcs provinciaux suivants : Egan Chutes, Gibson River, Hardy Lake, Killarney Lakelands et Mark S. Burnham.

Mobilisation de ressources interservices

Le niveau de préparation national est de 4 au Canada et de 2 aux États-Unis. Le niveau de préparation de l’Alberta est de 5, celui du Manitoba est de 3, la Colombie-Britannique, le Yukon, les Territoires du Nord-Ouest, la Saskatchewan, Parcs Canada et l’Ontario sont au niveau 2, et tous les autres organismes sont au niveau 1.

À l’heure actuelle, l’Alberta reçoit de l’aide de la Colombie-Britannique, des Territoires du Nord-Ouest, de la Saskatchewan, du Manitoba, de l’Ontario, du Québec, du Nouveau-Brunswick, de Parcs Canada et des États-Unis.

Synopsis hebdomadaire

Il y a eu jusqu’à maintenant 1 845 feux au Canada cette année, lesquels ont brûlé un total de 871 310 ha. Au cours de la dernière semaine, le nombre total de nouveaux feux s’est élevé à 236 (dont 82 ont été causés par la foudre), et environ 123 852 ha ont brûlé. Le nombre total de feux cette année est jusqu’à maintenant inférieur à la moyenne décennale (78,5 %), et la superficie brûlée est largement supérieure à la moyenne (180,6 %).

Une dépression du Pacifique se déplace à l’intérieur des terres et se trouve actuellement au-dessus du nord de la Colombie-Britannique et de l’Alberta. Ce système a apporté des températures plus fraîches et des précipitations abondantes dans le nord de la Colombie-Britannique, au Yukon, dans le sud-ouest des Territoires du Nord-Ouest et dans le sud et le centre de l’Alberta aujourd’hui. Des chutes de neige sont possibles en haute altitude le long des Rocheuses. La crête qui se trouvait au-dessus des provinces de l’Ouest a été poussée vers l’est au-dessus de la Saskatchewan, du Manitoba et du nord de l’Ontario, apportant des conditions chaudes et généralement plus sèches au Manitoba et dans le nord de l’Ontario. Un courant d’humidité se déplace actuellement en direction nord-est, du Midwest aux Grands Lacs en passant par le sud de l’Ontario et du Québec, ce qui donne lieu à des averses légères. De manière générale, des conditions nuageuses accompagnées de pluies légères prévalent dans le nord du Québec et du Labrador et sont associées à une dépression persistante qui se déplace lentement.

Pronotics

La dépression du Pacifique dans l’Ouest canadien migrera lentement vers le sud, puis vers l’est jeudi et vendredi, ce qui entraînera une accumulation constante de précipitations pendant plusieurs jours dans l’Ouest canadien. Ce système se déplacera le long de la frontière canado-américaine, ce qui grignotera la crête à l’est, confinant ainsi l’anticyclone en altitude subséquent aux provinces du nord des Prairies et aux Territoires du Nord-Ouest. Cette tendance restreindra les précipitations aux régions centrales et méridionales de l’Alberta, de la Saskatchewan et du Manitoba, ce qui laissera les régions septentrionales déjà sèches avec des pluies rares ou inexistantes. Au cours de la fin de semaine, la dépression continuera de se déplacer vers le nord-est jusqu’au Manitoba, et dans le nord de l’Ontario lundi, ce qui causera des orages dans la région. En bref, la dépression commencera à s’affaiblir et l’alimentation de l’humidité sera considérablement réduite, ce qui augmentera les risques de nouveaux feux causés par la foudre étant donné que l’indice d’humidité de l’humus demeurera élevé dans certaines régions. À mesure que la dépression se nourrira de l’humidité près des Grands Lacs, elle commencera à se renforcer mardi, en se déplaçant vers l’est pour se rendre au Québec. À la suite de ce système, lundi et mardi, les provinces de l’Ouest commenceront à s’assécher à mesure qu’une faible crête en altitude se formera, alors que la Colombie-Britannique et le Yukon auront probablement droit à des averses légères comme une nouvelle dépression du Pacifique se déplacera vers le sud tout près de la côte.

Dans l’Est canadien, le creux en altitude qui a apporté des averses légères et un ciel couvert dans le nord du Québec au cours des derniers jours demeurera stationnaire jusqu’à jeudi en fin de journée, où il commencera à se déplacer vers le sud-est et se renforcera brièvement sous la forme d’une dépression fermée au-dessus des provinces de l’Atlantique au cours de la fin de semaine. L’est du Québec et la région de l’Atlantique peuvent s’attendre à des vents et à des pluies forts, parfois violents, pendant ce temps. Lundi soir, la dépression fermée commencera rapidement à se dissiper et à progresser vers le nord à mesure qu’elle sera fera place au système prenant de la force qui traversera le nord de l’Ontario.

Graphiques courants

Liens sur les incendies de forêt