Système canadien d'information sur les feux de végétation

Rapport national sur la situation des feux de végétation

Rapports archivés

Mis à jour : 14 juin 2017

Feux actifs
Non maîtrisés Maîtrisés Intervention modulée
6 41 27
2017
(À ce jour )
À ce jour moy. décennale
(À ce jour )
% de la normale Brûlages dirigés États-Unis
Nombre 1 325 2 342 61 40 26 734
Superficie
(ha)
69 136 414 494 25 4 170 987 583

Feux importants

  • Il n'y a aucun feu prioritaire à signaler cette semaine.
  • Mobilisation de ressources interservices

    Le niveau de préparation national est de 1. Il en va de même dans la plupart des provinces et territoires. La Colombie-Britannique, le Québec, la Nouvelle-Écosse et les aires de Parcs Canada sont au niveau 2. Au cours de la période visée par le présent rapport, il n'y a eu aucun échange de personnel entre les agences.

    Synopsis hebdomadaire

    Il y a eu 1325 feux à ce jour cette année au Canada, qui ont brûlé 69 136 ha. La plupart des 129 feux de cette semaine se sont déclarés dans l'est du Canada, particulièrement au Québec (29 %), et c'est aussi au Québec qu'on a relevé la plus grande partie de la superficie brûlée (97 % au Québec sur un total pour la semaine de 31 368 ha). Le nombre de feux ainsi que la superficie brûlée enregistrés pendant de la saison en cours sont bien inférieurs à la moyenne décennale (57 % et 17 %, respectivement).

    Le danger de feu devrait demeurer de modéré à élevé du nord-ouest des Maritimes au delta du Mackenzie, dans les Territoires-du-Nord-Ouest, en passant par le nord de l'Ontario. Le risque est extrême à certains endroits de cette bande. Le risque est élevé également à certains endroits de la Colombie-Britannique, bien qu'il y ait des averses dans les secteurs du nord-est de la province et du sud du Yukon. Un important système de tempête du Pacifique se déplaçant lentement vers le nord-est est entré au Manitoba et maintient un arc d'activité d'averses et d'orages entre la moitié sud de l'Alberta et le centre de l'Ontario. Une bande d'air sec en provenance du Minnesota s'intègre à ce système, ce qui apporte temporairement du temps sec dans l'est du Manitoba et l'ouest de l'Ontario. Devant ce système, des conditions sèches dominent presque partout au Québec et dans le Canada atlantique. Ces conditions ont entraîné une diminution générale du danger de feu dans toutes les provinces au cours de la dernière semaine et ont limité l'étendue des grands feux au Québec.

    En Colombie-Britannique, les activités de brûlage sont limitées dans les régions côtières, à Kamloops et dans le sud-est de la province. Des restrictions sont en vigueur dans la région de Cariboo. Ces restrictions ne touchent pas les feux de camp. Consultez le site Web de la BC Wildfire Service pour obtenir de plus amples renseignements sur les interdictions et les restrictions de feu.

    En Alberta, une restriction de feu est toujours en vigueur dans le comté de Lamont. Des avis de feu sont également en vigueur dans les comtés de Beaver, Birch Hills, Minburn, Two Hills, Leduc, Saddle Hills et Thorhild, ainsi que dans la ville de Grande Prairie.

    Au Yukon, aucune interdiction de feu de camp n'est en place, et les feux de camp sont permis à l'extérieur de la ville de Whitehorse.

    Il n'y a aucune interdiction de feu en vigueur en Saskatchewan.

    Au Manitoba, les feux à ciel ouvert sont interdits du 1er avril au 15 novembre, sauf si l'on possède un permis de feu ou si le feu se trouve dans un foyer fermé et approuvé. Les activités faisant appel à des feux d'artifice ou des lanternes célestes dans des zones boisées peuvent également exiger une autorisation écrite à certains endroits durant cette période.

    En Ontario, des interdictions de feu totales sont en vigueur dans les parcs provinciaux de Sandbanks, Whitesand et Windigo Bay.

    Il n'y a aucune interdiction de feu en vigueur au Québec.

    Des restrictions de feu sont en vigueur un peu partout au Nouveau-Brunswick. Les activités de brûlage sont interdites dans les comtés de Restigouche, Madawaska, Victoria, Gloucester, Northumberland, Kent, Westmorland et Albert. Dans toutes les autres régions, les activités de brûlage sont permises de 20 h à 8 h.

    En Nouvelle-Écosse, les activités de brûlage doivent s'effectuer entre 19 h et 8 h dans toutes les régions.

    À l'Île-du-Prince-Édouard, un permis de brûlage est obligatoire pour toutes les activités de brûlage extérieures pendant toute la durée de la saison des feux.

    Il ne semble pas y avoir d'interdiction de feu en vigueur à Terre-Neuve-et-Labrador.

    Pronotics

    Les conditions sèches et chaudes se feront rares au cours de la prochaine semaine. Des poussées d'humidité du Pacifique se déplaceront vers l'est à travers le pays sous forme d'une circulation zonale. Cela maintiendra le danger de feu de faible à modéré dans la plupart des régions, bien que des indices de danger élevé à extrême domineront dans les secteurs les plus au nord des Prairies et du delta du Mackenzie. L'activité de foudre dans les Territoires-du-Nord-Ouest et le centre-nord du Yukon pourrait déclencher quelques incendies, puisque ces secteurs sont secs.

    Graphiques courants

    Noter : Pour les provinces, PC = Parcs Canada

    Dernière mise à jour :