Rapport national sur la situation des feux de végétation

Rapport national sur la situation des feux de végétation

Rapports archivés

Mis à jour : 21 août 2019

Feux actifs
Non maîtrisés Contenus Maîtrisés Intervention modulée
139 20 63 19
2019
(À ce jour )
À ce jour moy. décennale
(À ce jour )
% de la normale Brûlages dirigés États-Unis
Nombre 3 717 5 493 68 39 31 051
Superficie
(ha)
1 791 288 2 556 715 70 2 870 1 534 207

Feux prioritaires

Il y a un feu prioritaire en Alberta. • Le feu de Chuckegg Creek (HWF-042-2019), près de High Level (Alberta), est actuellement maîtrisé, avec une superficie estimée de 350 135 hectares.

Mobilisation de ressources interservices

Le Canada est au niveau 1 de préparation, ce qui indique que les conditions météorologiques dans la majeure partie du pays sont telles qu’une activité de feu importante est improbable. À l’échelle nationale, l’activité des feux est inférieure à la moyenne pour cette période de l’année. Les États-Unis sont au niveau de préparation 2.

À l’heure actuelle, l’Alberta reçoit des ressources de la Colombie-Britannique, des Territoires-du-Nord-Ouest, de la Saskatchewan, du Manitoba, de l’Ontario et du Québec. Pour l’instant, aucune équipe internationale n’est active au Canada.

Synopsis hebdomadaire

La situation actuelle des feux au Canada est calme pour la mi-août. Seules quelques zones dans le centre du Yukon, le sud de la Colombie-Britannique, et le sud du Manitoba ainsi que les zones avoisinantes dans l’ouest de l’Ontario demeurent sujettes à des feux profonds. Des nuages et quelques averses recouvrent une grande partie de la Colombie-Britannique, le Yukon, les Territoires-du-Nord-Ouest, et une grande partie de l’Ontario et du Québec. Un temps chaud et venteux prévaut dans les Prairies, mais l’humidité de la couche moyenne du tapis forestier confinera probablement toute activité de feu à la surface.

Pronotics

Un front froid en Colombie-Britannique, le mercredi 21 août, se déplace progressivement vers l’est et occasionne des averses et des orages le long de son passage. Avant cela, un temps chaud et venteux prévaut, les vents les plus violents se produisant probablement en Saskatchewan le jeudi 22 août. Si cela peut entraîner une croissance rapide des feux, l’humidité du tapis forestier continue à favoriser des feux en surface. Ce système frontal atteint le Manitoba le vendredi 23 août, puis se dissipe à mesure qu’il s’enroule autour d’un fort système de haute pression. Un nouveau front s’établit dans cette zone d’ici le samedi 24 août, de l’humidité étant extraite vers le nord à partir du Golfe du Mexique. Les modèles montrent une surface forte et basse apparaissant à l’ouest de l’Ontario d’ici le lundi 26 août, la nouvelle limite du front atteignant l’est du Québec le mercredi 28 août. Entre temps, une zone de haute pression se reconstitue au-dessus de la Colombie-Britannique, réchauffant et asséchant la province et élevant le danger de feu. Si les indices vont commencer à progresser à partir de la fin de semaine dans l’est du Canada, seule une activité mineure de feux est probable.

Graphiques courants

Liens sur les incendies de forêt